Le site du Minett Park Fond-de-Gras est un musée
 en plein air consacré à l’histoire luxembourgeoise de l’exploitation du minerai de fer qui a eu pour conséquence, entre autres, le développement 
du chemin de fer.
Présentation

Présentation

Le Minett Park Fond-de-Gras est un vaste ensemble comprenant le Fond-de-Gras, l’ancienne mine à ciel ouvert « Giele Botter », l’oppidum celtique du Titelberg et le village de Lasauvage.

Deux trains historiques circulent entre ces lieux.

Le Train 1900 roule entre Pétange et le Fond-de-Gras, sur l'ancienne « Ligne des Minières » ouverte à partir de 1874 par la Compagnie de Chemins de Fer et Minières Prince Henri (PH). Cette ligne sert à l'époque au transport du minerai de fer exploité dans les mines avoisinantes.

Le train minier « Minièresbunn » circule entre le Fond-de-Gras et Lasauvage. L'association « Minièresbunn » possède une impressionnante collection de locomotives (vapeur, diesel, électrique) utilisées à l'époque de l'exploitation minière pour sortir les wagonnets chargés de minerai de fer de la mine (voie étroite 700 mm).

 

Le minerai de fer, présent dans le sous-sol des régions du Sud du Luxembourg, fait partie du plus grand gisement européen dont la superficie atteignait près de 110.000 hectares. Cependant, uniquement 3.700 hectares se trouvaient sur le territoire luxembourgeois. La plus grande partie du gisement, communément appelé plateau de Briey du nom d'une ville en Lorraine, était situé en France où il s'étendait jusqu'à Nancy.

A la fin du 19e siècle, son volume exploitable s'approche des 5 milliards de tonnes ; à cette période, l'Etat luxembourgeois accorde des concessions permettant l'exploitation du minerai de fer.

La fin de l’exploitation du minerai ne coïncide pas avec l’épuisement du gisement. Une des caractéristiques du minerai de fer du plateau de Briey est sa teneur en fer (on parle aussi de puissance) relativement faible, rarement plus de 30%. Or, on trouve en Suède, au Brésil et en Mauritanie, du minerai dont la puissance atteint 70%. Lorsque les moyens de transport ont été perfectionnés dans le courant de la 2e moitié du 20e siècle, il devenait alors plus rentable d’importer du minerai étranger au détriment du minerai local.