Fr / Eng / De
 

Thursday July 2019

La préparation d'une locomotive à vapeur

Un bon coup de sifflet, et le train démarre ! Cela à l’air très simple, mais avant d’en arriver là, il faut un savoir-faire et de longues heures.

Les préparatifs débutent plusieurs heures avant le départ prévu. Les journées des bénévoles du Train 1900 commencent donc déjà tôt le matin. Il faut tout d’abord composer la rame qui circulera, et surtout nettoyer le foyer de la locomotive qu’il a fallu laisser refroidir de la fois d’avant. Ensuite, il faut alimenter la machine en eau, en bois et en charbon pour pouvoir procéder à l’allumage, toujours avec des allumettes et jamais avec un briquet comme aime à le préciser Romain. Une étape très importante consiste à huiler toutes les petites pièces en mouvement de la machine et d'en vérifier toutes les fixations (vis, boulons et écrous); un petit passage sous la machine s’impose. Au bout de près de 4 heures, la machine est maintenant presque prête, on peut donc faire les tests de freinage et surtout ravitailler les machinistes lors d'un repas avec le reste de l'équipe. 

De petites histoires